avant-propos !

 

Après quelques échanges avec Olivier et la lecture de ses différents textes,

nous sommes heureux de mettre en avant son écriture et son talent.

Nous vous invitons à découvrir ci-dessous son choix, ce qu'il a souhaité voir figurer .

L'émergence est mère de la diversité ! Un grand bravo à Olivier !

 

Stéphane Théri

Mon autoportrait

 

Je suis Olivier 44 ans marié et papa de 2 enfants. Le 06 février 2019 j’ai été frappé par le Burn-out qui s’est suivi d’un état Dépressif sévère. Ancien maître d’enseignement en santé mentale et psychiatrie et infirmier spécialisé j’ai recueilli minutieusement tout ce que j’ai vécu pendant ces 2 années. Aujourd’hui j’ai terminé d’écrire mon livre et une maison de publication s’appelant Arcane17 s’est proposée de lire mon manuscrit. A ce jour j’attends de savoir s’il sera publié.


Ce sera un cadeau à toutes les personnes qui comme moi se perdent ou se sont perdues dans les affres des maladies que sont le Burn-out et la Dépression unipolaire et bi-polaire. Un livre sur lequel on peut s’appuyer quand la tempête du désespoir vous emporte dans son cauchemar et vous amène au naufrage. J’y partage le récit de mon histoire de vie avec la maladie psychique et tous les outils qui me permettent d’aller mieux aujourd’hui.

 

Au cours de la maladie j’ai commencé à ressentir des sensations corporelles particulières dans mon corps en général et surtout dans mes mains : de la chaleur, des picotements et des fourmillements. J’ai découvert ma relation à l’Univers et à la Source Divine, le Yoga et la méditation sont entrés dans ma vie tout comme l’Ayurvéda, les soins énergétiques et le Reiki pratique Japonaise signifiant « énergie spirituelle » ou « énergie positive ». Le thérapeute Reiki canalise cette source d’énergie et la transmet par apposition des mains sur différentes parties du corps et les chakras. Je réalise depuis quelques mois des soins énergétiques en présentiel ou en distanciel avec des résultats très encourageant sur mes proches et les bénéficiaires. Je dispense les soins en communion avec l’Énergie de l’Univers et de la Source Divine que j’associe à ma pratique Reiki. Mon site : « www.pourdessoinsplushumains.com ».

 

J’ai en même temps découvert ou devrais-je dire, une maître Reiki m’a fait comprendre que je suis un canal d’écriture et à partir de là les mots me sont venus littéralement d’un ailleurs. Ils me sont transmis de façon à ce que je partage un message pour la planète, la société et l’humanité. Comme un éveilleur des consciences. Je compose un texte de slam par jour ou tous les deux jours en fonction des messages qui me sont transmis. Je suis très remerciant vis-à-vis de l’Univers, de la Source Divine ainsi que de mes anges gardiens qui sont Métatron et la vierge Marie.

 

Avec beaucoup de gratitude je vous propose le texte suivant en remerciant profondément Monsieur Stéphane Theri qui m’offre la possibilité de partager l’univers de mon écriture avec vous.

Coup de Pouce !

Olivier Ducourant

Du burn out au Slam !

Qu’elle est belle notre société

 

La France terre d’asile est un colosse aux pieds d’argile

Qui finit par être aliéné, confiné, malmené, privé de toutes libertés.

Où est passée notre démocratie, évanouie au profit de la bureaucratie !

Oligarchie, autocratie, mon avis ne sera pas à leur merci.

Est-elle devenue une ineptie, serait-elle vraiment une hérésie ?

Ça manque un peu de poésie, j’en suis encore abasourdi  

Si j’étais vieux j’en aurai même des énurésies.

Quelle est cette droiture, cette conjoncture qui ressemble plus à une dictature ?

Elle met notre avenir en berne comme le mythe de la caverne.

Allons-nous vivre dans des casernes ?

Pomper notre eau dans des citernes,

Éloigner de toutes forêts, déracinés, désabusés,

Pour vivre dans un monde javellisé, où nous serons tous des étrangers ?

Il n’y a plus de communication, la place est aux injonctions,

Aux communiqués autoritaires de décisions bien trop arbitraires.

Qu’attendons-nous pour nous lever, nous réveiller, nous éveiller ?

Devant notre destin miné nous préférons alimenter

Nos peurs et nos pensées d’idées sans saveur, intoxiquées,

Devant notre poste de télé espérant ne pas être contaminé.

Alors on fait la queue pour se faire vacciner, se faire inoculer

Au vaccinodrome c’est plus guindé qu’au baisodrome à l’accoutumée,

Et même plus d’une fois si ça me rend gai

C’est vrai que j’aime ça me faire trouer pour jouir de ma liberté.

Je suis devenu dompté, domestiqué, un peu plus lobotomisé

C’est pas grave je l’reconnais, je mettrai mon égo de côté

Comme tous les morts que je n’ai pas rencontrés

Et toute cette jeunesse sacrifiée pour le bien de l’humanité.

Je rentre dans le rang, je mets des gants, c’est vrai que c’est pour soigner les gens.

Je sors même masqué dans la rue de peur de m’prendre 135 euros dans le cul.

Ah non j’oubliais, j’suis déjà vacciné j’me suis déjà fait inoculé !

C’est certainement mieux que de se faire intuber

Dans un service de réa plein à craquer, Où je ne serai peut-être pas une priorité

Mais où je sais que je serai quand même soigné

Par un personnel hospitalier, dans un milieu déconsidéré  

Qui souffre toujours d’être mal payé.

Quelle est belle notre société qui fait la part belle à la santé,

Qui prône la honte et la culpabilité,

Où on fait croire à nos enfants qu’ils vont tuer leurs grands-parents.

Pour continuer à se protéger on accepte d’être infantilisé

De vivre dans un état policier gouverné et même manipulé

Comme si nous étions des jouets.

Quelle est belle notre société dans les vagues de la stupidité,

De son nombril avec vue sur son égocentricité

Celle où on préfère tuer des tas de gens

Des adolescents à petit feu bien lentement.

Bien protégés bien isolés, ils sont coupés de tout pour leur santé,

Se suicider est une idée qui s’invite le soir dans leurs pensées.

Le mal d’espoir, les idées noires sont ancrés dans la journée,

Je pensais qu’un être pour être en bonne santé

Devait avant tout se réaliser rompre le silence et communiquer.

Alors pourquoi priver nos aînés des derniers plaisirs qu’ils leur restaient

Cloîtrés dans des mouroirs médicalisés attendant que la mort

Vienne les rattraper et les faucher au petit-déjeuner.

Quelle est belle notre société dans le partage, l’humanité !

Avons-nous un peu d’humilité pour admettre qu’on s’est peut-être trompés ?

J’aimerais pas être au Gouvernement pour prendre ce genre de décisions

Et nous imposer des réductions.

J’aimerais encore moins être assis au Parlement

Pour m’indigner faire comme les grands

Feindre que je suis citoyen français, comme s’ils nous représentaient,

Faire semblant de me chamailler tout en étant trop bien payés.

Alors qu’allons-nous faire pendant 10 ans ?

Vivre dans la peur apparemment

Qu’un virus vienne nous décimer toutes nos idées, toutes nos pensées.

Quelle est belle notre société, on forme une jolie unité,

Bien isolé, bien confiné, ganté, masqué ma liberté y a bien longtemps qu’elle s’est envolée.

Qu’allons-nous faire à l’échelle mondiale pour notre santé mentale

Avant que ça devienne fatale ? ce qui se passe n’est pas banal !

Allons-nous enfin nous réveiller, nous élever, nous éveiller !

Ou continuer désespérer à peindre en noir toutes nos pensées.

L’avenir est entre nos mains, il est temps de choisir ton destin

Ne pas attendre le même refrain qui te dit c’est trop tard y a plus de lendemains.

Alors réveille-toi un point c’est tout fais-le au moins pour tes boutchous !

C’est toi qui construis ta destinée tu es le gourou de tes idées

Ta liberté ne doit pas être conditionnée

Ne te laisse pas condamner et cultiver tes prochains regrets.

La honte et la culpabilité manquent sincèrement d’honnêteté

Et si tu veux de l’authenticité c’est à l’intérieur de toi que tu vas la trouver.

Alors je te le dis encore une fois si tu veux vraiment être toi

La réponse tu le sais déjà c’est dans ton cœur que tu la trouveras.

Élevons-nous, éveilles-toi, réveillez-vous à travers moi

Si ces propos résonnent en toi y a encore de l’espoir ne baisse pas les bras

Libère-toi…