gallery/0 copie 2

Profession : Auteur, Enseignante, verbicruciste,

Publications, Travaux :

Ouvrages destinés à la préparation de concours aux éditions Dunod

Biographie : 

 

Passionnée de théâtre et de littérature, Marie-Virginie Speller enseigne aussi les mathématiques à l’université et est l’auteur de nombreux ouvrages, publiés aux éditions Dunod (depuis 2012), destinés à la préparation de concours. Elle élabore aussi des grilles de mots croisés et des jeux pour différents magazines dont Le Journal de Mickey depuis plusieurs années.

 

 

Marie-Virginie Speller

INTERVIEW

Propos recueillis par Stéphane Théri

1/ Marie-Virginie, pouvez-vous, svp, en quelques mots, nous parler de la 5ème édition de l’ouvrage : Score IAE-Message paru aux éditions Dunod dans la collection «J’intègre» ?

 

Score
I A E - M e s s a g e 

3/ Comment engage-t’on un travail de co-écriture de ce genre ?

 

L’Éditeur répartit la rédaction entre les co-auteurs du livre. Puis chacun rédige sa partie, que l’éditeur intègre ensuite à l’ouvrage. Parfois, pour certains titres, mais de manière très exceptionnelle, les co-auteurs sont mis en contact.

 

4/ Pensez-vous avoir atteint vos objectifs pédagogiques et pourquoi ?

 

Mon objectif pédagogique était de fournir aux élèves un “compagnon” disponible à tout moment au cours de leurs révisions. C’est pourquoi le livre regroupe les fondamentaux à saisir ainsi que de nombreux entraînements pour que le candidat puisse maîtriser l’ensemble du programme du Score IAE Message. J’adapte le contenu du cours au plus grand nombre possible de candidats, grâce aux questions qui reviennent fréquemment en cours.

 

De manière générale, dans mes ouvrages, les exercices et applications des notions de cours sont rédigés dans le même format que celui des épreuves concernées, ce qui permet au lecteur de bien saisir l’esprit et la structure du test ou du concours concerné.

A/ Quelle démarche avez-vous suivi pour arriver à 35 questions à cinq choix possibles portant sur la grammaire, la conjugaison, le vocabulaire et l’orthographe ?

 

NB : J’ai rédigé ce type de questions dans l’ouvrage “Score IAE Message – tout l’entrainement” ainsi que dans des ouvrages destinés à la préparation d’autres examens mais pas dans le “Score IAE Message – tout-en-un”.

J’ai d’abord consulté les annales du Score IAE Message afin de m’imprégner de l’esprit des épreuves. Je me suis ensuite basée sur les fautes de grammaire, de conjugaison et d’orthographe qui reviennent de manière récurrente chez les élèves tout en restant dans le cadre du programme du test.

 

Par exemple, certains verbes comme courir ou seoir ont une conjugaison assez méconnue des candidats ou bien l’impératif avec ou sans s à la deuxième personne du singulier pose aussi beaucoup de problèmes. Les règles d’écriture des chiffres en lettres ne sont pas toujours bien assimilées. L’orthographe de certains mots n’est pas aisée, à savoir la présence d’un y ou d’un i ou bien d’un f ou d’un ph ou bien le doublement d’une consonne, la présence ou non de trémas, etc. Le test exige aussi la connaissance de locutions latines utilisées dans le langage courant comme ad hoc, in fine, qui pro quo, etc.

 

Puis, pour créer les propositions, je me suis appuyée sur les fautes rencontrées le plus souvent en doublant par exemple des consonnes ou bien en rajoutant des accents.

 

Pour le vocabulaire, j’ai joué avec les différents champs lexicaux et les figures de style. Pour la grammaire, j’ai inversé la place de certains mots en rapport avec leur fonction dans la phrase.

 

Une fois les 35 questions rédigées, je procède à une relecture approfondie en vérifiant le niveau de difficulté des questions, et la cohérence des différentes propositions. J’évite aussi d’avoir des questions trop similaires. Enfin, je me mets dans la peau du candidat et réalise les questions dans les conditions du test pour vérifier la durée et apporter les dernières retouches.

 

 

Cet ouvrage est destiné aux étudiants souhaitant intégrer un IAE – Institut d’Administration des Entreprises – après un bac + 2 ou plus. Cette année d’études supplémentaires leur permet de compléter leur parcours académique par une formation universitaire en management.

 

 

2/ Quelles étaient vos intentions originelles et majeures lorsque vous avez engagé cet ouvrage ?

 

Mes intentions majeures étaient d’aider les candidats en répondant à leurs principales interrogations concernant les épreuves du Score IAE Message. De manière plus générale, les parties que je prends en charge dans chacun de mes ouvrages sont rédigées selon les questions qui reviennent le plus fréquemment en cours. J’insiste sur les points qui posent le plus de problèmes aux étudiants, que ce soit en français ou en mathématiques.

Par ailleurs, la rédaction de ce livre m’a permis de sélectionner des textes d’auteurs classiques fascinants et de partager ainsi ma passion pour la littérature.

 

B/ Quelle approche avez-vous eu de la langue française pour arrêter 15 questions visant à évaluer la compréhension d’un texte et des concepts qu’il aborde ?

 

Tout d’abord, il y a le choix du texte : celui-ci est en général en rapport avec l’économie et le management et en accord avec l’équipe éditoriale. La majorité des écrits sélectionnés sont issus d’œuvres d’économistes classiques et/ou contemporains. Il s’agit donc, pour la plupart, d’articles de journaux d’époque ou bien de papiers en lien avec l’actualité récente ou bien encore d’extraits d’ouvrages économiques.

 

Puis, vient l’élaboration des questions. Elles sont à la fois factuelles et en relation avec la portée réflexive du texte. Elles exigent un certain recul par rapport à ce qui est écrit et demandent une réelle compréhension de la pensée de l’auteur.

 

Pour concevoir les énoncés, je lis une première fois le texte, ce qui me permet de dégager plusieurs questions concrètes notées ensuite au brouillon. Puis, je relis le texte une seconde fois et plus lentement en m’imprégnant du raisonnement de l’auteur et en cherchant à comprendre ses idées ainsi que le message qu’il a souhaité transmettre au lecteur. Je dégage ensuite le plan du texte, puis à chaque partie ou sous-partie, une question me vient à l’esprit.

 

Une fois cela effectué, je sélectionne quelques-unes des questions rédigées précédemment (au cours des première et seconde lectures), puis les réécris avec d’autres mots ou change la tournure grammaticale en insérant des négations ou en inversant le sujet et le complément d’objet de manière à les rendre plus difficiles. J’arrive alors à 15 questions.

 

Un ou deux jours passent, je fais les questions comme si j’étais un élève préparant le test. Selon le niveau de difficulté ressenti, j’étoffe le style, en rajoutant ou en supprimant quelques détails de langage.

Pour créer les propositions je joue sur les tournures grammaticales ou bien sur des synonymes ou bien encore sur des mots qui se ressemblent en ayant un sens différent (paronymes). Je relis une dernière fois l’ensemble et vérifie bien les différentes propositions, notamment qu’il n’y ait pas plusieurs bonnes réponses dans les cinq affirmations !

5/ Dans les 4 épreuves du Score IAE-MESSAGE, une partie est consacrée  à la compréhension et expression écrite en français, elle-même scindée en deux parties. Expression écrite & Compréhension d’un texte écrit. Pouvez-vous, svp, répondre aux deux questions suivantes :

Un travail collectif pour un outil pédagogique optimal !

gallery/livre_040

         6/ Quelle place donnez-vous aux livres, donc à la lecture, dans la construction de la culture générale d’un étudiant ?

 

 La lecture me paraît être un élément fondamental à l’éducation et cela quelle que soit la filière de l’étudiant. Elle permet de voyager à travers les époques et de mieux comprendre les faits actuels. Savoir lire un texte ne signifie pas seulement déchiffrer les mots, mais aussi comprendre la pensée de l’auteur, ce qu’il a voulu dire et transmettre au lecteur. Et pour saisir l’idée générale d’un texte, une lecture régulière me semble indispensable !

 

7/ Sur un angle plus général, quel est votre rapport au «livre» ou, si vous préférez, que recherchez-vous dans la lecture d’un livre (évasion, pédagogie, apprentissage, culture générale, auteur, valeurs, etc.) ?

 

Passionnée de théâtre, je le pratique en tant qu’amateur depuis de nombreuses années. Ma découverte des textes classiques et contemporains s’est d’abord réalisée par le biais de cette activité. Cet art, me semble-t-il, rend un texte plus vivant et donne du sens aux mots employés. Aucun terme n’est choisi au hasard ! De plus, les pièces écrites en vers (souvent en alexandrins) donnent une certaine musicalité au texte par les sons induits des différentes rimes et du rythme des pieds. Cette activité m’a permis de développer un réel intérêt pour la littérature. La lecture me passionnant de plus en plus, j’ai redécouvert Zola, Hugo, Stendhal, Flaubert, Balzac, les sœurs Brontë mais aussi l’univers d’Anouilh, de Simenon, Sartre, Vian, etc. Ces œuvres me touchent particulièrement car elles montrent différents aspects de la société à une certaine époque et chaque être humain peut y trouver un personnage qui lui correspond !

8/ Qu’avez-vous dégagé, à titre personnel de la réalisation de cet ouvrage ?

 

La rédaction de cet ouvrage et de mes autres livres m’a donné une grande satisfaction car cela m’a permis de partager ma passion de la littérature et donc un peu celle du théâtre.

En effet, c’est en le pratiquant que j’ai réellement “appris à lire” et à apprécier un texte. En rédigeant les questions, je me suis basée sur mon expérience de comédienne amateure !

9/ Enfin, entre lectrice & Auteure,

lequel de ces deux rôles vous a apporté le plus et pour quelles raisons ?

 

Les deux m’ont apporté autant mais différemment.

Lectrice m’a permis de m’identifier à différents personnages, notamment ceux de La Joie de vivre d’Émile Zola, ou bien ceux des Misérables de Victor Hugo ou bien encore ceux de Stendhal. Ils m’ont aidée à me construire en tant que personne et en tant qu’enseignante et auteur.

Auteur m’a permis, je l’espère, de transmettre des connaissances et une certaine expérience.

 

C’est merveilleux d’avoir la possibilité d’aider les étudiants à comprendre différents concepts et potentiellement d’augmenter leurs chances de réussite aux examens !

En espérant que cela eut été le cas avec mes ouvrages !

"Co-auteure de " Score IAE Message aux éditions Dunod

I A E  Message