"Un nouveau rôle de maman remplie avec bonheur mon quotidien et renforce un peu plus encore, le besoin de partager."

Jeanne

Les éclats de mots de Jeanne

P a s s i o n   E m o t i o n   P a r t a g e

L'écriture partagée est une expérience qui m'a beaucoup enrichie au cours de mon apprentissage personnel et humain. J'ai remarqué que lorsque les mots que l'on écrit pour soi-même prennent une autre tournure, lorsqu'ils sont dévoilés à de nouveaux regards. Je pense que les mots, comme la parole, livrent des parts de nous insoupçonnées, qui dès lors qu'ils sont exposés au monde, offrent un autre éclairage sur l'être en devenir que nous sommes. En exergue, les mots nous révèlent. Ils sont comme les messagers de certains de nos peurs intérieures. Grâce à eux, nous pouvons être des supers-héros du quotidien, et oser être audacieux pour réveiller le meilleur en nous.

Lors de mon atelier de groupe d'écriture spontanée, j'avais peur d'écrire des mots trop intimes qui me mettent en danger, si je les lisais à d'autres. C'est pourtant tout l'inverse qui s'est produit. Etant bercée par le son de la voix de l'animatrice, qui se voulait douce et apaisante, j'ai peu à peu senti s'installer en moi lâcher-prise et l'acceptation des mots, qui souhaitaient faire corps avec le papier.

gallery/livres2
L'écriture  Partagée... 
gallery/Celeste

J'ai eu comme des visions des paysages intérieurs qui s'instauraient dans mon antre créative. Au contact de cet état d'hypnose, tous les tracas ou blocages qui peuvent exister lorsque je dois écrire un courrier administratif par exemple, disparaissent, car je deviens une âme libérée, qui peut s'expérimenter au monde infini des mots et des histoires. Beaucoup de mes textes, naissent à la base d'une pensée, d'un tableau. Pour me les représenter clairement, j'imagine mes histoires sous forme de dessins, car ce que j'exprime est pour moi très visuel, et comme j'ai fait le choix de privilégier la passion des mots plutôt que celle du trait, je sais agrémenter mes tableaux intérieurs de montagnes de lettres alignées. Et tout comme un artiste le ferait avec sa toile, je l'habille de  couleur. Parfois, j'utilise des petits outils pour l'agrémenter de détails, et de profondeur.

 

Et même si certains des mots qui sont venus se positionner sous mes doigts fébriles, ont pu susciter des émotions fortes en moi, il m'a semblé essentiel de les accueillir pour pouvoir les transformer en alliés précieux.

 

D'autre part, le travail intérieur qui s'associe au travail de l'écriture, et aussi mis en avant par l'exercice de la lecture à voix haute. Arriver à se livrer par la voix, à des auditeurs bien présents donnent des frissons de courage. C'est intimidant de se livrer autrement qu'à travers les masques sociaux que notre société nous impose trop souvent. Et l'on peut à tort être considéré comme des êtres "fragiles" qui se livrent sans peur. C'est courageux, et déstabilisant. J'en suis pourtant ressortie plus forte et confiante aujourd'hui, car cet exercice somme toute banal à première vue, demande d'être sincère face à soi-même.

 

Cet exercice m'a donc fait vivre trois étapes importantes, que sont la prise de conscience de mon potentiel créatif, l'honnêteté de me livrer à des auditeurs et le lâcher-prise sur ce que les mots pouvaient révéler avec sincérité.

gallery/livremontagne

Les mots sont bien plus que des lettres tracées sur du papier. Ils sont l'écho de nos pensées, qui nous livrent des vérités sur nous-mêmes et le monde. Parfois ces mêmes mots qui nous ont liés peuvent aussi faire écho aux pensées d'autres personnes. C'est pourquoi le pouvoir des mots est selon moi à considérer attentivement. La page blanche peut se révéler être le miroir de l'âme qui permet simplement de faire lien entre la main et le coeur.

gallery/femmes