Les Conseils & Astuces d'un Professionnel !

gallery/des bouquets pour toutes occasions, le jardin de carole, 22 rue des pivoines, paris 3e

Frédérique  Le Romancer

L'écriture est la peinture de la voix.

Voltaire

Auteure et animatrice d'ateliers d'écriture

Se lancer dans l’écriture d’un roman est une entreprise exaltante.

 

Parfois, on veut écrire par goût, tout simplement, parce qu’on éprouve du plaisir à manier le langage. C’est une excellente raison, mais il y en existe d’autres : transmettre un message, dépeindre votre vision du monde, matérialiser une histoire que l’on porte depuis longtemps… ou se confronter au défi constitué par un format long, pourquoi pas ? Toutes les raisons sont valables si ce sont bien les vôtres. C’est là que se nichera votre motivation, qui vous permettra de tenir la distance, car un travail de longue haleine vous attend.

gallery/boutonfaq

Bien

Démarrer 

D’abord, il faut déterminer quel genre de roman vous voulez écrire.

L’astuce de Stéphane Théri, qui vous encourage à rédiger la prémisse, est excellente : cette démarche vous obligera à clarifier vos idées.

Si besoin est, n’hésitez pas à faire des recherches. Si vous envisagez de planter votre action au sein d’une centrale nucléaire, comment rendre votre histoire crédible si vous n’en avez jamais approché et si vous en ignorez le fonctionnement ? Une bonne documentation, c’est le secret du réalisme.

 

 

gallery/plumes
Plan, Intrigue & Distribution des rôles

Je vous suggère également d’élaborer un plan, surtout si votre quotidien vous contraint à des séances d’écriture courtes (voir plus bas). Prenez le temps de bien détailler l’intrigue, afin de vérifier que le déroulement de l’histoire est cohérent, équilibré et bien rythmé. Parallèlement, vous pouvez aussi rédiger une fiche pour chacun de vos personnages. Parfois, c’est l’occasion de réaliser que l’un d’eux nous attire davantage et mérite d’être développé ou, au contraire, que certains se ressemblent trop et doivent être fusionnés ou supprimés…

 

gallery/287b38364bd3eae3e8a1b9eb41bc1b0a
mode & temps de narration...

Ensuite, vous devez décider si vous écrivez au passé ou au présent, si vous utilisez un narrateur omniscient, le point de vue d’un personnage impliqué dans l’intrigue ou si vous vous lancez dans un roman choral.

Félicitations, vous avez désormais une intention, un plan et des personnages. Vous avez consacré trop de temps à ce roman pour y renoncer maintenant, pas vrai ?

 

 

DISPO

Il faut donc définir quel moment et quelle fréquence sont les plus propices à l’écriture, compte tenu de vos réalités quotidiennes.

Beaucoup d’autrices et d’auteurs conseillent d’écrire chaque jour, pour ne pas perdre le contact avec votre manuscrit. Mais lorsqu’on travaille à plein temps, qu’on a des enfants, c’est parfois impossible. À vous de déterminer ce qui vous convient le mieux : chaque dimanche ? Deux heures le matin ou le soir ? Le temps de la pause-déjeuner ? Une semaine par mois ? Quoi qu’il en soit, vous ne vous dispenserez pas de cette évidence : l’écriture est une activité solitaire, il faut s’extraire de sa vie sociale, familiale, amoureuse, parfois professionnelle…

Je vous suggère également de vous fixer des objectifs réalistes. Là encore, à vous de déterminer ce qui sera le plus stimulant : un chapitre ou un nombre de signes prédéfinis à chaque séance d’écriture ? Sachez tout de même qu’il y aura de mauvais jours, où vous resterez face à votre écran (ou votre feuille) sans réussir à aligner deux lignes correctes. Gardez à l’esprit que ça n’est pas du temps perdu pour autant. Peut-être êtes-vous trop préoccupé par votre vie personnelle pour vous concentrer ou peut-être que votre synopsis ne fonctionne finalement pas aussi bien que vous le pensiez… Il faut alors y revenir.

La persévérance est une des différences majeures entre les personnes qui aimeraient écrire et celles qui l’ont fait.

gallery/63e6bae9e97f441b4b80929645cc87de
gallery/plumes
gallery/plumes
gallery/plumes
gallery/plumes
gallery/livres

O B J E C T I V I T E

Une fois que vous avez obtenu votre premier jet, vous pouvez passer à la relecture.

Mais laissez d’abord reposer votre texte plusieurs semaines. Sortez, lisez, écrivez autre chose ou allez à la piscine, mais surtout, oubliez ce roman ! Ainsi, vous le redécouvrirez avec un œil neuf. Vous pouvez aussi le lire à voix haute, façon Flaubert… c’est une méthode assez efficace pour repérer les répétitions ou les erreurs de ponctuations, par exemple.

 

Puis choisissez un ou une lectrice de confiance. J’entends par là quelqu’un dont vous accepterez les critiques et qui aura le courage de les émettre. C’est un moment désagréable, mais essentiel. Reprenez encore votre texte.

 

Demandez de l’aide pour l’orthographe, la syntaxe, la concordance des temps et la présentation si nécessaire…

Vous êtes arrivé(e) au bout de ce parcours !

Bravo : Vous avez écrit votre roman !

Premier fruit & Premier regard !

gallery/aa92f492cc48bf9c2d9db14a6db6b906